Journal le Lavalois

Vitamine D: ressource rare

Vitamine D: ressource rare

Un bon taux de vitamine D aide à prévenir et traiter certains cancers, maladies auto-immunes (dont sclérose en plaques et diabète de type 1), la dépression, les fractures, les infections (grippe, rhume) et une myriade d'autres problèmes. Cela fait partie des mesures uniques les plus importantes pour la santé.

 

Si vous étiez un indigène des tropiques passant l'essentiel de votre temps au grand air, vous n'auriez pas besoin de vous soucier de votre vitamine D. Vous fabriquez de la vitamine D sans y penser chaque fois que le soleil est haut dans le ciel et que ses rayons caressent votre peau.

 

Les rayons ultraviolets B (UVB) transforment alors un précurseur du cholestérol qui se trouve dans votre peau en vitamine D3, que les spécialistes appellent « cholécalciférol ».

 

Le problème, sous nos latitudes, est que la longueur d'onde des rayons du soleil ne suffit pas à la synthèse de vitamine D3 toute l'année, laquelle devient une ressource rare et précieuse. Plus le soleil est haut dans le ciel, plus ses rayons déclenchent la formation de vitamine D3. Mais lorsque le soleil décline, en fin de journée et lorsque le soleil reste bas dans le ciel, pendant les mois d'automne, d'hiver et de printemps, dans les pays européens et en Amérique du Nord... la longueur d'onde des rayons est trop longue. Vous avez beau vous mettre au soleil, bronzer même, par exemple au ski, la triste réalité est que vous ne fabriquez plus du tout de vitamine D. La vitamine D n'est synthétisée que lorsque la longue d'onde du rayonnement solaire est comprise entre 290 et 315 nanomètres.

 

Il faut savoir en effet que, pendant les mois d’été, si nous nous exposons bien au soleil, nous accumulons chaque jour jusqu’à 10 000 Unités Internationales de vitamine D. Or le corps en consomme environ 5000 UI par jour. Les réserves de l’été, même lorsqu’elles sont fortes, sont donc généralement épuisées à partir d’octobre-novembre dans l’hémisphère nord.

 

Exposez-vous donc au soleil toutes les fois où le temps le permettra, pendant 15 minutes. Ensuite, à partir de la mi-octobre, prenez un complément alimentaire quotidien de vitamine D3. Les spécialistes dignes de ce nom recommandent 1400 à 2000 UI par jour. L’avantage du complément alimentaire quotidien est qu’elle vous apporte votre vitamine D de façon progressive, à la manière dont le corps la reçoit naturellement.

 

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis

Sante Nature Innovation [santenutrition@sante-nature-innovation.fr]

Publicités