Journal le Lavalois

Financement des études

Financement des études

Trouver des bourses d’études

Il existe bien sûr les bourses d’études prévues par le régime public mais saviez-vous que la plupart des universités,  certains collèges et certaines écoles secondaires offrent d’autres types de bourses d’admission qui peuvent être allouées à la suite d’une demande. Certaines sont attribuées en fonction des notes tandis que d’autres sont offertes en tenant compte des besoins financiers ou de l’engagement communautaire.  

Plusieurs employeurs ou institutions offrent aussi des bourses d’études, notamment Desjardins et Costco pour ne nommer que ceux-là. McDonald, Tim Hortons et Rona consacrent aussi une partie de leur budget à l’allocation de bourses d’études pour leurs employés.  

Le Conseil canadien du commerce au détail attribue des bourses pour les commerçants de demain. Il n’y pas malheureusement pas de listes d’employeurs accordant des bourses disponibles sur Internet. Le site « scholarship canada.com » présente quant à lui une liste de bourses offertes au Canada par les institutions scolaires. 

En fouinant sur Internet, de fil en aiguille, on finit par trouver beaucoup d’informations. Ces  quelques heures de travail s’avéreront très lucratives. 

Programmes coopératifs

Les programmes coopératifs permettent d’allier scolarisation et expérience tout en contribuant aux besoins financiers  car plusieurs stages d’études sont rémunérés. De plus, à la sortie de l’université, le bagage d’expérience acquis rend les candidatures très intéressantes pour les employeurs.  Dans certains cas, l’employeur du stagiaire sera même intéressé à le recruter. 

Au Québec, le Conseil national de recherches du Canada, les universités de Sherbrooke, McGill, Bishop et Concordia de même que l’École de Technologie supérieure  font partie de la liste des établissements offrant ce type de programme. Il existe un répertoire de l’enseignement coopératif par province et par programme :  www.cewilcanada.ca.

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE)

Le REEE permet aux parents d’économiser pour supporter les études post-secondaires de leurs enfants ou petits-enfants.  Une subvention gouvernementale égale à 20 % de la première tranche de cotisations (maximum 2 500 $ par année soit 500 $ de subvention) constitue un apport relativement important de la cagnotte qui peut atteindre jusqu’à 50 000 $ par bénéficiaire. 

Lors de l’acquisition de REEE, il est important de bien lire toutes les conditions (en petits caractères) liées aux frais, aux règles  et aux pénalités pour éviter des déceptions ou une incompréhension du contrat qui vous lie. Dernièrement des problèmes ont été signalés avec le programme Universitas.

Publicités