Journal le Lavalois

Écologie et litières pour chat

Écologie et litières pour chat

La litière traditionnelle pour les chats est très polluante et nous en consommons beaucoup. Selon une étude produite par Radio Canada en 2017, il y aurait 2 millions de chats au Québec.  Imaginez le nombre de sacs de déchets liés juste au ramassage de la litière.  En plus, la litière traditionnelle est très pesante.

Y-a-t-il des solutions de rechange?  Certainement.

D'abord, éliminons ce qui n'est pas mieux que la litière tradionnelle: le papier journal à cause de l'encre qu'il contient, l'argile qui produit beaucoup  de poussière.  Sachez aussi qu'il n'est pas recommandé de mettre des huiles essentielles pour parfumer les litières car la majorité des chats sont allergiques.

La litière écologique la plus recommandée est celle aux granulés de bois parce qu'ils sont absorbants et biodégradables.  Je l'utilise depuis 2 semaines et bien qu'il y ait une adaptation pour nous et pour les chats, je trouve que c'est une bonne solution.  Mes deux chattes ont pris quelques jours à l'apprivoiser.  Elles se sont retenues au début et finalement elles se sont résignées. 

Les avantages de la litière aux granules sont: matériau beaucoup moins pesant, moins d'odeurs désagréables, coût moins élevé et le désavantage c'est que ça ne forme pas des boules comme la litière traditionnelle donc il reste des brins de bois souillés dans le fond.  Il faut donc mettre moins de granules que de litière traditionnelle et changer la litière plus souvent.

Les autres possibilités de litière écologique que je n'ai pas expérimentées sont: les granulés de chanvres, les coques d'avoine et la paille.  La paille doit être changée tous les jours car elle n'est pas très absorbante.

On ne peut se servir des litières écolologiques pour faire du compostage à cause de la possibilité de transmission de toxoplasmose. La toxoplasmose est une maladie zoonose, ce qui veut dire qu’elle est transmise aux êtres humains par les animaux, le plus souvent par les chats. Dans plus de 90 % des cas, la toxoplasmose passe inaperçue et ne cause aucun symptôme.

 

 

Publicités