Journal le Lavalois

Vol d’auto par piratage

Vol d’auto par piratage

Les autos changent et les voleurs de voiture s’adaptent. L’intelligence se retrouve dans tous les camps et la débrouillardise est une qualité des malfaiteurs. Selon le Bureau d’assurance du Canada, une automobile est volée toutes les sept minutes et cela coûte près d’un milliard de dollars par année.

Les voitures munies de clé mains libres surtout celles ayant un dispositif de démarrage sans clé à bouton-poussoir sont beaucoup plus faciles à dérober que celles ayant une clé traditionnelle. En effet, nos ingénieux cambrioleurs achètent un équipement en ligne qui leur permet de pirater le système informatique des automobiles. Avec ce système, si le véhicule est à proximité, ils parasitent le signal de la clé qui permet de verrouiller et déverrouiller les portes. Résultat : les portières ne sont plus barrées. Ensuite, ils amplifient le signal et prennent le contrôle du véhicule en connectant un ordinateur ou un boîtier au système électronique central du véhicule pour le démarrer. Voilà, le tour est joué, il ne leur reste qu’à partir avec votre auto.

Comme propriétaire, il est possible de faire preuve de plus de prudence en se donnant quelques mécanismes de protection :

  1. Évitez de laisser les clés de votre auto près de la porte d’entrée ou de votre voiture pour rendre plus difficile ou impossible la capture de signaux. Si vous avez le courage, enveloppez vos clés dans le papier d’aluminium ou mettez-les dans le réfrigérateur, le micro-ondes, le congélateur. Les électroménagers protègent contre l’amplificateur d’ondes.
  2. Pour retrouver votre auto, un système antivol GPS s’avère efficace. Vous pouvez aussi faire coder les pièces principales. Il semble qu’un mécanisme de protection qui permettra de bloquer l’accès au système électronique sera bientôt en vente.  
  3. Utilisez la clé plutôt que le dispositif automatique lorsque vous verrouillez ou déverrouillez vos portes et assurez-vous d’entendre le petit clic pour être certain qu’elles sont bien barrées.

 

 

Publicités