Journal le Lavalois

Droit environnemental des pneus

Droit environnemental des pneus

Depuis le 1er octobre 1999, un droit environnemental de 3$ avant les taxes est perçu auprès des consommateurs québécois à l'achat de chaque pneu neuf. Donc, il est inutile de polluer l'environnement. Peu importe où vous avez acheté vos pneus, tous les garagistes qui en installent, sont tenus de les récupérer.

Plus de 80 millions de pneus ont été traités et recyclés. On en fait des tapis d'étable, des tuiles pour le revêtement des sols, des billes pour les terrains de sport synthétiques, des coussins anti-vibrations, du bitume caoutchouté, des roues pleines, et bien d'autres choses.

Aujourd'hui, plus de 85 % des vieux pneus seraient récupérés dans la province. Selon RECYC-QUÉBEC, "une quinzaine d'entreprises de transformation ont vu le jour depuis le début du programme, créant plus de 400 emplois directs".

Publicités