Journal le Lavalois

Télétravail et impôt

Télétravail et impôt

Si vous êtes salarié et que vous avez fait du télétravail au cours de l’année, vous aurez droit de déduire certains frais lors de la production de votre déclaration d’impôt 2020.

Le 13 mars 2020, le gouvernement québécois a annoncé cette nouvelle disposition par un décret. Au fédéral, ces déductions seront également acceptées.

Vous pourrez donc déduire des frais de bureau si votre espace de travail est occupé à plus de 50 % du temps pour gagner un revenu d’emploi. Au provincial, l’espace de bureau ne peut dépasser 25 % de la superficie habitable et seulement 80 % des dépenses admissibles peuvent être remboursées. Si vous êtes locataire, une partie raisonnable du coût du loyer sera acceptable aux fins de déductions d’impôt.  

Pour être plus précis, mentionnons ce que l’on entend par frais de bureau. En réalité, ce sont les dépenses que vous avez encourues pour : le chauffage, l’électricité, les assurances, les taxes foncières, les réparations mineures, l’amortissement des meubles, l’amortissement du matériel électronique, les produits de nettoyage, la peinture et les autres dépenses similaires.

Pour les fournitures de bureau, il sera possible de considérer le papier utilisé, les crayons, les cartouches d’encre, l’accès Internet, le forfait cellulaire, les appels cellulaires ainsi que d’autres dépenses du même genre qui ne sont pas énumérées ici.

L’achat d’équipement (ordinateur, téléphone, matériel de bureau, etc.) n’est pas autorisé sauf qu’il semble (à vérifier en temps opportun) que le fédéral pourrait accepter une déduction pour l’achat de matériel informatique allant jusqu’à 500 $.

Les guides (provincial et fédéral) nécessaires à la production de votre déclaration donneront assurément toutes les informations requises. Il est toutefois recommandé de se préparer dès maintenant afin de ne rien omettre.

Il est important de conserver toutes vos factures afin de les fournir si ces pièces justificatives sont demandées par l’un ou l’autre des paliers gouvernementaux.
 
Il est conseillé de préparer un fichier de type Excel dans lequel vous pourrez inscrire et additionner toutes les dépenses admissibles et ce, pour toute l’année.

Pour les dépenses reliées au bureau, vous devrez  faire le prorata en fonction de l’espace que vous avez utilisé pour le travail dans votre habitation. Par exemple si votre bureau a 100 pieds carrés et votre domicile 1000 pieds carrés votre prorata sera de 10 %,
De plus, vous devrez calculer le coût admissible en fonction du nombre de mois pendant lesquels vous avez été en télétravail.

Finalement, sachez que pour réclamer les frais de bureau et de fournitures comme dépenses admissibles, vous devrez absolument faire signer les formulaires prévus à cet effet  par votre employeur à la fois pour le gouvernement fédéral et pour le gouvernement provincial.  Prenez toutes les précautions nécessaires pour profiter de cet avantage fiscal.

Publicités