Journal le Lavalois

Teluq, se garder alerte

Teluq, se garder alerte

Il semble que la Covid-19 n’est pas à bout d’essoufflement. Sans être confinés, nos activités physiques et mentales peuvent être plus limitées. La distanciation physique demeurera encore plusieurs mois. En dépit de cette contrainte, c’est très important de demeurer  actif pour notre santé mentale et physique et ainsi éviter des problèmes du type dépression.
Diane Clavet a écrit un article sur Duolingo dans l’édition précédente qui permet de se familiariser avec une autre langue tout en demeurant à domicile et ce, sans frais. Jocelyne Clavet a suggéré dans un autre article de s’adonner au jardinage comme passe-temps.

À Sainte-Brigitte, ce ne sont pas les places qui manquent pour prendre l’air. Contrairement aux grandes villes, nous avons la chance d’avoir la nature à proximité. À nous d’en profiter.

Outre l’apprentissage d’une langue et l’exercice physique, il est possible d’avoir toute une panoplie de formation sans avoir à se déplacer. TÉLUQ (l’université à distance) offre plus de 125 programmes et 400 cours qui peuvent être suivis dans le confort de notre maison et au rythme qui nous convient. Il y a même des formations spécifiques pour les 50 ans et plus. C’est un autre bon moyen de garder nos neurones en action et à coût raisonnable. Le coût des cours que j’ai regardés, étaient à 82 $.

L’apprentissage se fait au moyen de lectures, vidéos, entrevues, forums, ateliers avec du matériel conçu par des professeurs qualifiés. On parle d’environ six à neuf heures d’études par semaine pendant 15 semaines pour un cours. Un support pédagogique individuel et personnalisé par une ressource qualifiée est compris dans le cours. L’évaluation est basée sur les travaux réalisés à la maison et il peut y avoir un examen sous surveillance.

Il faut s’inscrire pour participer à un cours. La prochaine saison débute en septembre. Toutes les informations relatives aux conditions d’admission, aux documents à fournir et au coût d’inscription sont disponibles sur le site de TÉLUQ (www.teluq.ca).  

On peut s’inscrire juste pour le plaisir, pour garder notre santé mentale bien vivante mais on peut aussi le faire dans le but d’obtenir un diplôme universitaire de premier cycle ou de deuxième cycle.
Les principaux domaines d’apprentissage couverts par TÉLUQ sont : l’administration, la communication, le droit, l’économie, l’éducation, l’entreprenariat, l’environnement, la finance, la gestion des ressources humaines, la gestion des technologies de l’information, les lettres et les langues, les sciences, les sciences humaines et sociales.

Consultez leur programme pour connaître tous les cours offerts par catégorie.

Il n’y a pas d’âge pour se lancer des défis que ce soit juste pour garder notre cerveau en alerte, acquérir de nouvelles connaissances, obtenir un nouveau diplôme, faire un changement de carrière, améliorer nos connaissances, nos compétences, bonifier notre situation salariale.

Publicités