Journal le Lavalois

Acheter ou vendre en premier?

Acheter ou vendre en premier?

Beaucoup de propriétaires désirant se reloger se posent la question. Dans un cas comme dans l’autre, il y a des avantages et des inconvénients.

Acheter avant de vendre sa propriété

La situation idéale pour planifier la transition est d’avoir une capacité financière qui permet de supporter deux propriétés durant une certaine période.  

L’acheteur se trouve alors dans une position plus confortable et rassurante, sachant que le déménagement pourra s’effectuer graduellement, selon son horaire ou à la suite de rénovations à réaliser à la nouvelle maison. Il ne faut cependant pas oublier que cette situation implique des frais importants en lien avec l’entretien de deux propriétés, et ce, pour une période indéterminée.  

Si acheter avant de vendre peut sembler une option séduisante, elle peut néanmoins vous réserver de mauvaises surprises. Dans l’éventualité où le marché est plus favorable aux acheteurs, le délai de vente de la première propriété peut se voir allongé et par conséquent, le risque est plus élevé de demeurer propriétaire de deux maisons sur une longue période, ce qui pourrait conduire à accepter une offre à la baisse.

À moins que votre situation financière ne le permette, vous devrez faire une promesse d’achat conditionnelle à la vente de votre propriété. Ce processus ne garantit pas l’acquisition de la propriété convoitée puisque si un autre acheteur se présente entre-temps sans cette condition, vous devrez démontrer votre capacité d’achat ou bien votre promesse d’achat deviendra nulle. Lorsque c’est le cas, les acheteurs font face à une grande déception en plus d’avoir subi un stress important. Le processus d’achat est donc à recommencer. 

Vendre sa propriété avant d’en acheter une autre

La majorité des propriétaires n’ont d’autres choix que de procéder de cette façon. Puisque cette option permet de connaître exactement le montant obtenu pour la vente de votre propriété, la planification financière pour le prochain achat est grandement facilitée. Les conditions sont alors réunies pour effectuer rapidement une promesse d’achat sur une propriété convoitée.

L’inconvénient principal de vendre avant d’acheter, sera que vous devrez libérer votre maison à la date convenue avec vos acheteurs, et ce, même si vous n’avez pas eu le temps de trouver une nouvelle propriété.

Par exemple, si vous acceptez une offre d’achat et que vous négociez une date d’occupation 60 jours plus tard, vous aurez seulement ce délai pour trouver une nouvelle propriété qui répondra à vos critères et traverser tout le processus d’achat, particulièrement la négociation, le financement et l’inspection.

Dans le meilleur des mondes, les dates d’occupation coincident entre la vente et l’achat. Parfois, il faudra envisager un logis temporaire entre les deux transactions.

Tenir compte du marché immobilier

La décision de vendre ou acheter en premier dépendra en grande partie de la situation financière de chacun, mais aussi de sa personnalité et de l’état actuel du marché immobilier. En faisant une analyse de votre situation financière et en pesant soigneusement le pour et le contre, vous serez en mesure de faire un choix éclairé.


Publicités