Journal le Lavalois

Rencontre avec M. le Maire

Rencontre avec M. le Maire

Le 5 novembre 2017, M. Carl Thomassin est élu maire de Sainte-Brigitte-de-Laval. Quel bilan fait-il de cette première année de son mandat ? D’entrée de jeu, il avoue qu’elle a passé à la vitesse de l’éclair.

« Notre premier défi consistait à préparer le budget pour l’année 2018. Je suis arrivé en poste avec une toute nouvelle équipe, un seul conseiller municipal, soit M. Louis-Georges Thomassin, ayant été réélu. Nous avons rapidement constaté que la situation financière de la ville était précaire. Un seul choix s’imposait, soit celui de hausser les taxes municipales. « Ce n’est certes pas avec gaieté de cœur que cette décision a été prise, mais nous avons toutefois réussi à limiter cette majoration à 5,6 % en moyenne. Pour ce faire, nous avons dû retirer ou mettre en veilleuse certains projets » souligne M. Thomassin.

Selon lui, trois dossiers importants ressortent de cette première année de mandat. « Nous avions pris l’engagement durant la campagne électorale de mettre de l’ordre dans les finances de la Ville et je peux affirmer que nous avons désormais un portrait clair de notre situation financière » indique M. le Maire tout en soulignant le travail effectué par Mme Ariane Tremblay, directrice du Service des finances et trésorière.

En mai dernier, une vérification comptable effectuée par une firme externe a confirmé l’exactitude des données comptables déposées par la ville.

Des efforts importants ont aussi été consentis au plan administratif. On se rappellera qu’un rapport du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) réalisé en 2016 soulignait des anomalies notamment en ce qui a trait à la gestion contractuelle.

« Nous devions mettre de l’ordre dans notre gestion contractuelle, faire preuve de plus de rigueur dans la préparation et le suivi de nos contrats. Nous avons confié ce mandat à Mme Maude Simard et les résultats obtenus sont concluants. En invitant davantage de fournisseurs à soumissionner sur nos appels d’offres, nous obtenons de meilleurs prix » souligne M. Thomassin.

Le rapport du MAMOT faisait état du faible taux de réalisation des projets inscrits au programme triennal d’investissements (PTI) de la ville. Le maire souligne que sur les 37 projets inscrits au PTI pour l’année 2018, la presque totalité seront réalisés. Seulement, deux projets n’ont pu être amorcés, soit la réfection  de l’avenue Sainte-Brigitte nord et le nouveau terrain de balle, leur réalisation étant liée à l’obtention de subventions gouvernementales.

M. Thomassin indique que trois projets, non prévus au PTI, se sont aussi ajoutés en cours de route, soit l’asphaltage des rues Matricaires et Épervières, les travaux d’aménagement réalisés à l’hôtel de ville et ceux ayant trait à l’affaissement de la route en face du 1056 de l’avenue Sainte-Brigitte.

La réorganisation du Service de la sécurité publique a fait aussi partie des priorités du conseil municipal en 2018. « Un réalignement s’imposait afin que ce service puisse répondre adéquatement à la croissance et à l’évolution de notre ville » souligne le maire. Cette réorganisation a franchi un pas important le 1er octobre dernier avec l’entrée en fonction de M. Moïse Mayer, à titre de directeur du service.

M. Thomassin a tenu à souligner la collaboration de l’équipe de gestion de la Ville et la maturité des membres du conseil municipal. « L’équipe administrative, en plus d’assurer la gestion quotidienne de la municipalité, effectue des recommandations auprès du conseil municipal. Les conseillers municipaux sont aussi très impliqués. Chaque membre a accepté la responsabilité de dossiers et ils sont de plus en plus à l’aise. Leur disponibilité mérite d’être soulignée » dit-il.

J’ai profité de l’occasion pour demander au maire à quoi pouvaient s’attendre les citoyens concernant leur compte de taxes 2019. « Il est loin de la volonté du conseil d’appliquer une augmentation du même ordre que l’an dernier. Par contre, un gel du compte de taxes demeure tout aussi peu probable si on désire maintenir des services de qualité à la population » dit-il.

M. Thomassin a pris sa retraite en février 2018 et il peut donc consacrer tout son temps à sa fonction de maire.

« Je suis fier du travail accompli durant cette première année de mandat. Nous avons respecté nos engagements, on a fait ce qu’on a dit que l’on allait faire » conclut-il.

Publicités