Journal le Lavalois

Une tradition bien ancrée

Une tradition bien ancrée

La chasse à l’orignal demeure une tradition bien ancrée pour un bon nombre de Lavalois et Lavaloises comme en fait foi le nombre impressionnant de 128 chasseurs et chasseuses inscrits à la deuxième édition du concours de panache du Resto-Bar Alpin.

Deux récompenses étaient à l’enjeu : l’une pour le chasseur ayant abattu l’orignal mâle avec le plus grand panache et l’autre pour le chasseur ayant abattu la plus grosse femelle.

M. Shany Mercier a remporté la palme avec un orignal doté d’un panache de 45 pouces, une bête dont le poids est estimé à quelque 900 livres.

Photo : Le maire M. Carl Thomassion, M. Shany Mercier le gagnant et  le maître de cérémonie M.Jocelyn Parent

Deux équipes ont terminé ex aequo dans la catégorie de la plus grosse femelle orignale. Il s’agit du duo formé de Carole et Denis Racine ainsi que celui de Lyne Alain et Michel Goulet.

Photo : Mathieu Therrien, responsable su Service à la clientèle et du developpement à la Réserve faunique des Laurentiques (SEPAQ), Michel Goulet, Carole et Denis Racine et Lyne Alain 

La soirée s’est terminée par le tirage au sort d’un véhicule tout-terrain, offert en collaboration avec Extrême Machine, une entreprise de Sainte-Brigitte-de-Laval spécialisée dans la vente et l’entretien de véhicules récréatifs usagés. Mme Annick Parent a été l’heureuse gagnante et si l’on en juge par sa réaction, elle risque de profiter pleinement de son véhicule.

Photo :Mme Annick Parent en compagnie de M. Carl Thomassin

Une bien belle soirée, animée de main de maître par M. Jocelyn Parent, pour tous les adeptes de la chasse à l’orignal. Un événement où se côtoient les chasseurs expérimentés et les débutants ce qui démonte bien que la passion continue de se transmettre de génération en génération. 

Le responsable de l’événement, M. Daniel Parent, a tenu à souligner la générosité des partenaires et l’implication des bénévoles qui ont contribué au succès de l’événement.

Publicités