Journal le Lavalois

Nouvelle entente avec les cols blancs

Nouvelle entente avec les cols blancs

Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval

La nouvelle entente a été ratifiée en présence des représentants des parties syndicale et patronale.
Dans l’ordre habituel : Mme Patricia Fortier, M. Marc Proulx, M. Carl Thomassin, M. Francis Côté,
M. Yannick Labrecque. Mme Karine Baril, Mme Mélanie Bouchard et Mme Audrey Beaulieu.

 

La Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval et le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 5187, ont ratifié le 10 avril dernier une entente d’une durée de 6 ans concernant les conditions de travail des cols blancs.


« La dernière convention de travail est venue à échéance le 31 décembre 2018. Au terme de quelques séances de négociation, nous en sommes arrivés à une entente dont nous sommes très fiers » a souligné le directeur général de la Ville, M. Marc Proulx.


M. Proulx a aussi souligné que la mise en place d’un comité de relation de travail regroupant des représentants des parties syndicale et patronale a permis de régler les problèmes au fur et à mesure, facilitant ainsi le processus de négociation.


 L’ajustement de la prime à la disponibilité, des ajouts aux avantages sociaux des salariés temporaires et des étudiants pour pallier à la pénurie de main-d’œuvre régionale ainsi que la bonification des banques de temps en crédits de congé pour permettre une plus grande flexibilité dans l’horaire de travail et ainsi favoriser la conciliation travail-famille figurent parmi les faits saillants de cette entente.
Mme Patricia Fortier assume la présidence du syndicat, Mme Mélanie Bouchard, la vice-présidence et Mme Karine Baril est trésorière.


M. Yannick Labrecque,  conseiller au Syndicat canadien de la fonction publique, a d’ailleurs indiqué que « la conciliation travail-famille a été prise en compte de façon très concrète dans la nouvelle convention ».


« Nous souhaitons maintenir un bon climat de travail pour nos employés et faire de notre organisation un endroit où chacun et chacune puissent se développer et être heureux » a affirmé le maire, M. Carl Thomassin.


En ce qui a trait au renouvellement de la convention collective avec les cols bleus, M. Thomassin a indiqué que les négociations se poursuivent.

 

 

Publicités