Journal le Lavalois

Horizon 2030

Horizon 2030

Un plan d’action en développement durable cet automne

C’est en octobre 2017 qu’a été prise la décision de doter la Ville d’un plan d’action en matière de développement durable.

Il est important de souligner que la notion de développement durable englobe les dimensions environnementale, sociale et économique. La collecte des matières résiduelles s’inscrit évidemment dans cette tendance. La réparation d’une fuite dans le réseau d’aqueduc, la construction de bâtiments plus écoénergétiques, l’utilisation de véhicules électriques, etc. constituent autant d’exemples de développement durable.

En février 2018, la ville de Sainte-Brigitte-de-Laval déposait une demande de financement au Fonds municipal vert qui offre aux municipalités québécoises du financement et des services de partage de connaissances pour soutenir le développement durable des collectivités.

Après avoir obtenu l’aval des responsables du Fonds, la Ville lance un appel d’offres en décembre 2018 auprès des firmes spécialisées pour l’accompagner dans sa démarche. C’est la firme Raymond Chabot Grant Thornton qui possède une solide expertise dans le domaine qui obtient le mandat.

Le processus de consultation amorcé au début de l’année 2019 dans le cadre du projet Horizon 2030 est maintenant terminé.
Le comité de pilotage est formé de représentants de la ville de SBDL soit, M. Marc Proulx, directeur général, M. Michaël Boutin, directeur du Service de l’aménagement du territoire, M. Julien Brière, inspecteur en environnement, Mme Marilou Lemieux, inspectrice en urbanisme ainsi que des représentantes de chez Raymond Chabot Grant Thornton, Mme Louise Leclerc, directrice principale et Mme Cathy Martel, conseillère en management, performance organisationnelle. Ils ont ratissé large dans leur quête de constats et de suggestions. En effet, les élus municipaux et les représentants de plusieurs organismes économique, communautaire, culturel, sportif ont été rencontrés.

Les citoyens ont été interpellés par le biais d’un sondage en ligne et près de 600 d’entre eux ont pris le temps de le faire.

Les enfants ont été invités à présenter, sous forme d’un dessin, leur vision de leur ville en l’an 2030. Au total, ce sont plus de 100 dessins qui ont été réalisés.

Finalement, les employés municipaux aussi ont  eu la possibilité de s’exprimer sur l’avenir de la Ville.

Au cours de l’été, l’ensemble des propos recueillis seront analysés et, par la suite, un plan d’action doté d’objectifs et de mesures concrètes sera déposé aux membres du conseil municipal.

Il leur appartiendra d’entériner le plan d’action qui sera dévoilé à la population l’automne prochain. Ce plan constituera la base d’un prochain plan stratégique qui remplacera le plan actuel 2015-2020.

Publicités