Journal le Lavalois

D’autres changements importants

D’autres changements importants

Le changement de zonage pour permettre la réalisation de logements locatifs sur la rue Kildare n’est pas la seule des modifications annoncées lors de la séance extraordinaire du conseil municipal du 23 avril 2020 afin de relancer l’économie de la Ville dans le contexte de la pandémie.

C’est certes celui qui a retenu l’attention, mais d’autres changements pouvant permettre la concrétisation d’importants projets à Sainte-Brigitte-de-Laval ont été annoncés.

Voici la liste de ces projets :

  • logements locatifs dans un espace situé sur les rues des Matricaires et des Épervières dans le développement Sainte-Brigitte-sur-le-golf;
  • construction de triplex sur la rue Saint-Paul, face à l’école Le Trivent 2;
  • autorisation de construire des bungalows dans le développement La Petite Europe.


D’autres changements devaient être apportés pour la réalisation éventuelle d’un développement domiciliaire pour aînés dans un secteur surnommé la terre à Tremblay (rue Tremblay) et l’avènement d’une école sur des terrains situés à l’extrémité de la rue Des Champs, près de l’école Le Trivent 2.

Il est important de souligner qu’il s’agit dans ces deux derniers cas de projets. En effet, dans le premier cas (développement domiciliaire pour aînés), un promoteur s’est informé de la disponibilité de terrains dans notre ville.

En ce qui a trait à une nouvelle école, c’est le ministère de l’Éducation qui décide, mais la Ville doit, le cas échéant, disposer d’un terrain pour sa construction.

Les murs de soutènement

On se souviendra qu’après plusieurs années, une entente est intervenue en mars 2018 pour la réfection des murs de soutènement de 34 propriétés situées dans le secteur Sainte-Brigitte-sur-le-golf.
Le conseil municipal avait adopté un moratoire concernant l’installation d’une piscine ou d’un cabanon sur ces terrains.

Le maire, M. Carl Thomassin, a annoncé que les propriétaires concernés pourront effectuer des demandes en ce sens qui seront traitées cas par cas. Il sera nécessaire d’obtenir l’aval d’un ingénieur avant de procéder aux travaux.

Finalement, M. Thomassin a annoncé que des assouplissements seront apportés au Règlement de zonage pour permettre la réalisation de potagers sur la façade avant des terrains.

Publicités