Journal le Lavalois

Kermesse des « Super gardiens » du Centre de santé de SBDL

Kermesse des « Super gardiens » du Centre de santé de SBDL

Notre parc Richelieu est, on ne peut plus fréquenté et se prête à plusieurs activités. Les « Supers Gardiens » du Centre de santé ont également choisi ce site pour y tenir une kermesse. Tenue le lundi 24 juillet, en après-midi, dans ce cadre magnifique qui fait honneur à notre ville, des stations aux épreuves variées avaient été préparées et animées par des membres inscrits à une formation estivale dont les ateliers prévus visaient les objectifs suivants :

1- Rédaction de leur premier C.V.  et mise à jour;

2- Sensibilisation à la créativité;

3- Initiation au budget, à l'épargne, à l’entreprenariat et à la vente;

4- Pour les guider vers leurs premiers contrats;

5- Accompagnement dans l’organisation d’activités adaptées destinées aux enfants.

Cette activité visait surtout les objectifs 2, 3 et 5 de cette liste pour cette « kermesse jeunesse » qui devrait se répéter, dans des dimensions plus marquées, avec ce magnifique bassin de jeunes qui « poussent comme des champignons. »  De telles initiatives nous permettent d’espérer un nouveau monde, débrouillard, responsable, ouvert et solidaire de leur communauté.

Dès l’arrivée sur le site, deux jeunes filles souriantes, Alicia Diament et Laurie-Kim Dorion, installées à la table d’accueil, s’empressaient de bien expliquer aux visiteurs le déroulement de la kermesse sans oublier, bien sûr, de  demander les frais d’admission.

J’ai rencontré ensuite Roxanne Thomassin, animatrice du jeu d’adresse où vous deviez lancer ballon et balles de tennis dans un des huit énormes pneus, près d’un magnifique tilleul en fleurs.

Non loin, Samuel Parent, bien patiemment, attendait les amateurs de course à cloche pied en duo. Je n’ai pas essayé... Puis, un apprenti-apiculteur, Étienne Gosselin, proposait un jeu d’adresse avec des fusils à eau.

Poursuivant ma tournée, je me suis arrêté au poste de maquillage où Sarah-Jeanne Dorion s’appliquait à peindre sur une joue d’enfant. Une artiste comme tant d’autres à Sainte-Brigitte-de-Laval, devenue, avec les années, un réservoir de talents variés.

Puis, le petit restaurant attira mon attention. Gaïa Dubé et Lianna y officiaient, hôtesses accueillantes et affairées. Différents produits pour des prix très raisonnables étaient proposés (biscuits, pop corn frais éclaté, brownies, sandwiches et même salade de macaroni).

À quelques pas, Mikaëlle Dorion et Tristan Fortin  tenaient une table de vente  de garage pour très jeunes où de nombreux objets (livres, cassettes, jouets, casse-tête en bois, sacs, petites bombes pour le bain  faites maison et traitées à la lavande, etc...) étaient étalés pour tenter les visiteurs. De plus, de petits aimants étaient également disponibles; une façon originale d’ « attirer » la clientèle..., peut-être...

Quel beau cadre pour accueillir un groupe de yoga et en explorer collectivement les principes de base et les mouvements les illustrant!  

Ainsi, une douzaine de personnes d’âges variés, toutes des femmes ou des jeunes filles, s’étaient inscrites dans cette activité douce. Un chien noir (Gilbert) très zen, observait ces femmes qui, soudain, devenaient quadrupèdes... L’un des exercices proposés par Marie-Eve Grenier, professeure de Yoga, La Montagne m’a amusé. En effet, le groupe, hormis sa guide, tournait le dos à la montagne à Deux Têtes. 

La nature du parc Richelieu qui porte très bien le  nom de « RICHE  LIEU » demeure, pour les Lavalois, un site privilégié pour tenir des activités propices  à la santé globale. Le lac Goudreault est devenu un joyau, un site de paix, de sérénité et de grande beauté. 

Pendant le pique-nique clôturant la kermesse, les jeunes ont reçu la visite de M. Raymond Bernier, notre député provincial, si bien engagé dans notre communauté lavaloise. M. Bernier a profité de l’occasion pour aller visiter le Centre de santé de Sainte-Brigitte, lieu qu’il a d’ailleurs fort apprécié.

En plus de répondre à plusieurs objectifs de ce stage, la kermesse représentait une belle activité d’autofinancement pour une sortie qui clôturera le projet estival où se sont inscrit(e)s des adolescents de SBDL. Donc, c’est selon le montant total des entrées espérées que les Super Gardiens formés au Centre de Santé pourront aller fêter la fin de leur stage. 

Remerciements

 

La Coop tient à remercier ses partenaires et commanditaires sans qui ce projet estival ne serait pas possible : Service Canada, la Caisse d’économie solidaire Desjardins et la Coop de santé.

Un merci également aux commanditaires et collaborateurs pour la réalisation de l’activité de la Ker-messe des jeunes : les jeunes et leurs familles, IGA de la famille Rousseau, Pharmaprix Beauport, la ville de SBDL, le bureau du député Raymond Bernier, Marie-Eve Grenier du centre de yoga Invivo et l’école de musique Novamuz. 

Bravo à ces jeunes engagé(e)s et à leurs animatrices!

Bravo à la Coop de santé pour ses projets santé!

Autres photos sur notre page Facebook :www.facebook.com/journal le lavalois

Publicités