Journal le Lavalois

Histoire d’un grand succès

Histoire d’un grand succès

Aux petits cadeaux

Aux petits cadeaux, une entreprise connue à travers le Canada s’est installée chez nous, au 12, rue St-Paul, dans l’ancienne clinique médicale.

Mme Patricia Paradis et M. Danik Desrochers en sont les propriétaires. Elle est infirmière clinicienne en oncologie à l’Hôtel-Dieu-de-Québec et travaille aujourd’hui à temps partiel. Son conjoint était programmeur analyste pour Telus. Il a quitté son emploi pour s’occuper des affaires de la famille. Ils ont trois jeunes enfants, deux filles et un garçon.

Leur histoire commence lorsque Léo, le petit dernier,  vient agrandir la famille. Malheureusement, il est allergique aux couches de papier. Patricia cherche alors une solution sur Internet et voit qu’on fabrique des couches de tissus lavables en Chine. Elle en fait donc l’essai et en est satisfaite.

Elle s’installe sur le Web et décide d’offrir ce produit à d’autres jeunes mamans afin de leur éviter les délais et frais de transport liées aux transactions avec la Chine. 

La suite vint tout naturellement :  pourquoi ne pas offrir toute une gamme des produits offerts localement en plus des produits plus économiques que l’on peut faire fabriquer à l’étranger ? 

Une nouvelle boutique 

Elle se lance donc dans le design de couches lavables et les propose sur le Web. Le succès est fulgurant, il y a des couches partout dans la maison. C’est alors qu’ils décident d’ouvrir une boutique au 12, rue Saint-Paul, dans l’ancienne clinique du Dr Bordeleau. Ils l’appellleront Aux petits cadeaux.

Patricia tisse alors un réseau de « momtrepreneurs » qui confectionnent des couches lavables et les regroupent  dans sa boutique. Il y en a pour tous les goûts, des fleuries, des rayées, de toutes les dimensions, des modèles économiques, des haut de gamme et il y en a même des personnalisées. Elles sont toutes plus jolies les unes que les autres. 

 

Une entreprise en expansion

Leur entreprise a pris tellement d’expansion qu’aujourd’hui ils se retrouvent avec deux employées : Mme Julie Laforest, qui apprécie grandement son travail car elle a l’impression de contribuer au mieux-être de la planète et Mme Elsa Castonguay, deux jeunes femmes de chez nous. 

Plus de 8000 clients font affaire avec eux sur Facebook et on peut trouver plus de 2000 modèles de couches dans leur boutique. On y vend également de nombreux produits écologiques pour bébés.

Soucieuse de l’environnement

Ils envoient au moins 60 colis à leurs clients, chaque jour. Toujours soucieux de l’environnement, ils utilisent des boîtes de carton réutilisables et recyclables pour effectuer l’expédition de leurs produits.

Bien que cela représente un coût supplémentaire pour leurs opérations, ils considèrent  qu’il s’agit de la meilleure alternative aux sac de polyéthylène normalement utilisés. Ils sauvent la terre une couche lavable à la fois. 

C’est la plus grande boutique de couches lavables au Québec et ils commencent même à percer les marchés anglophones .

Tournés vers la communauté

 Une partie des profits provenant de la vente de couches est remis sous forme d’ensemble de départ à divers organismes venant en aide aux familles en difficultés tels La fondation Mères & Monde qui se consacre à l’amélioration des conditions de vie des mères de 16 à 30 ans et le Centre Marie-Ève qui offre la location gratuite de couches à leurs bénéficiaires.

Projet L’Audrey 

Elle a créé une couche personnalisée dont 100% des profits générés sont versés à la Société canadienne du Cancer. Pour vous... Maman, Audrey, Mamy, Louise...

Un  événement bien spécial

Le 2 mars dernier, La boutique Aux petits cadeaux a organisé un événement spécial pour permettre à tous leurs fournisseurs de se rencontrer et d’échanger. 

Plus de 125 personnes venant des quatre coins de la province se sont  retrouvées pout profiter des démonstrations et prendre connaissance des nouveautés. Il y en avait du Saguenay, Vald’Or, Gatineau, Sherbrooke, Rimouski et Montréal.  

Ce fut un tel succès que les propriétaires prévoient créer un nouvel événement à l’automne. Ils rêvent même d’un salon de la couche lavable dans les prochaines années. 

Publicités