Journal le Lavalois

Le rêve se poursuit pour Yanick Turcotte

Le rêve se poursuit pour Yanick Turcotte

Le Lavalois, Yanick Turcotte, a signé une nouvelle entente de deux ans avec l’organisation des Islanders de New York de la Ligue nationale de Hockey. Le contrat lui garantit le salaire d’un joueur de la Ligue américaine de hockey et Yanick a comme objectif d’évoluer pour les Sounds Tigers de Bridgeport au cours de la prochaine saison.

Les négociations ont débuté quelques semaines après la fin de la saison avec son agent M. Paul Hamel qui le représente depuis qu’il a l’âge de 17 ans. Nous en sommes arrivés rapidement a une entente et j’apprécie la confiance que l’on a manifestée envers moi » souligne l’ex-porte-couleurs des Remparts de Québec.

Une saison en deux temps

En 2018-2019, Yanick a évolué pour les Railers de Worcester de la Ligue de la Côte Est (ECHL). Sa saison a plutôt mal débuté puisqu’il s’est étiré un ligament au genou qui l’a tenu à l’écart du jeu durant deux mois. La première moitié de saison a donc été difficile pour le jeune homme de 23 ans. Il s’est toutefois brillamment repris par la suite. « Je ne suis pas un marqueur naturel, pour être utile à mon équipe, je dois donc jouer physiquement, me concentrer sur mon jeu défensif et limiter les erreurs » souligne-t-il.

Ses performances lui ont valu d’être rappelé par les Sounds Tigers durant les séries éliminatoires de la Ligue américaine, ce court séjour lui a permis d’acquérir une expérience précieuse.

Un joueur populaire

L’arrivée d’une équipe professionnelle de hockey à Worcester dans l’état du Massachusetts est récente et les propriétaires sont très impliqués dans leur équipe. « Il y a un engouement pour le hockey, plus de 3 000 personnes assistent à nos matches et j’aime participer aux différentes promotions et m’impliquer dans la communauté » dit-il. Le style de hockey pratiqué par Yanick Turcotte plaît aux amateurs. Les membres du club de supporteurs (Booster Club) l’ont d’ailleurs désigné comme le joueur le plus populaire.Il a aussi eu la chance de se lier d’amitié avec le seul autre joueur francophone de l’équipe, le défenseur Alexis Vanier qui a évolué dans la Ligue junior majeure du Québec.

Yanick participera au camp des recrues et au camp principal des Islanders de New York. Sa préparation physique sera à point puisqu’il s’entraîne assidûment. Il a choisi de mettre l’accent sur son conditionnement cardio en s’adonnant au cross fit et à la course.

Le rêve d’accéder un jour à la Ligue nationale de hockey se poursuit donc pour Yanick Turcotte qui mérite pleinement ce qui lui arrive, un bel exemple d’engagement et de travail.

Publicités