Journal le Lavalois

Le jardinage comme thérapie contre le CORONAVIRUS

Le jardinage comme thérapie contre le CORONAVIRUS

Mettre les mains dans le sol a toujours été une thérapie fructueuse.

 

Je suis actuellement dans un confinement auto-imposé à cause du coronavirus. Mon conjoint et moi faisons partie de ces personnes à risque qui souffrent d’une « condition médicale pulmonaire préexistante ». Heureusement, nous n’avons pas attrapé ce virus et nous suivons les directives à la lettre.

Pouvez-vous deviner ce que je fais pour rester active et alerte? Je prends des marches. je lis, je communique avec mes proches etc... et je jardine, bien sûr! Ici, à Sainte-Brigitte, il est encore beaucoup trop tôt pour jardiner à l’extérieur; il y a encore environ 150 cm et plus de neige au sol et elle prendra un bon mois à disparaître.

Voici donc, quelques idées pour passer le temps et vous donner l’impression d’accomplir quelque chose même si ce n’est pas dans votre jardin.

  • Démarrez quelques semences. Rien n’est plus stimulant que de vérifier chaque matin si quelque chose a jailli du sol.
  • Profitez de ce temps pour nettoyer et rempoter vos plantes d’intérieur. Enlevez les feuilles mortes, remplacez le terreau fatigué et prenez des boutures de vos plantes favorites pour, plus tard, pouvoir partager cette richesse avec des amis.
  • Mettez en pot des bulbes récupérés à l’automne.
  • Planifiez un potager. Faites quelques recherches pour savoir quelles variétés semer vous-même et quelles variétés acheter sous forme de plants. Consultez des blogues et des livres sur le jardin potager.
  • Faites une liste des fleurs que vous voulez voir dans vos  plates-bandes et vos bacs.
  • Regardez des vidéos d’instructions de jardinage sur YouTube.
  • Recherchez des plantes qui poussent bien dans votre région et préparez un plan en vue d’une bonne métamorphose ce printemps.
  • Planifiez un jardin d’herbes aromatiques. Quelles herbes aimez-vous utiliser en cuisine? Quelles herbes sont les meilleures pour les smoothies et les tisanes? Si vous n’avez pas d’espace au sol, faites pousser des herbes dans des pots sur la terrasse ou sur le balcon.
  • Décidez de planter un arbre. Recherchez les variétés qui poussent bien dans votre région. Calculez où vous avez assez d’espace pour le recevoir et assez de soleil pour le contenter.
  • Planifiez des vacances dans des jardins pour quand les restrictions de déplacements seront levées. Décidez d’une région que vous voudriez visiter et recherchez des jardins publics, des parcs nationaux et des destinations fleuries dans la région.


En somme, regardez ce temps forcé à la maison non pas comme du temps en prison, mais comme une occasion pour mieux découvrir la beauté et l’intérêt des plantes et du jardinage.

Espérons que nous pourrons bientôt sortir de nouveau en public et nous retrouver avec nos parents et nos amis jardiniers, mais en attendant… jardinons

Publicités