Journal le Lavalois

OCÉANE CÔTÉ, karatéka plusieurs fois médaillée

OCÉANE CÔTÉ, karatéka plusieurs fois médaillée

J’ai rencontré Océane Côté et ses parents, Sonia Bélanger et Patrick Côté qui résident à Sainte-Brigitte-de-Laval depuis décembre 2008. Leur fille se mettait au karaté en 2009, à l’âge de 8 ans, dans le cadre des activités offertes par les loisirs de notre municipalité (à cette époque).  Madame Lucille Thomassin avait alors signé un court article sur Océane Côté qui détenait déjà des titres et  des nominations qui la plaçaient en première place ici et là. ( Le Lavalois, mai 2010, p. 7 ). En 2012, Océane avait défrayé la chronique en étant choisie deux fois par ses entraîneurs pour rejoindre l’équipe élite de karaté Team Cerio NDL... elle n’avait alors que  9 ans. 

En août, novembre et décembre 2016, nous avons fait  connaître cette jeune Lavaloise qui participait aux Jeux mondiaux de karaté à Dublin, en Irlande. Là, elle nous en a mis plein la vue et est revenue du pays de Brigitte de Kildare avec deux médailles d’or la consacrant championne du monde dans sa catégorie.

Océane  Côté: un aperçu

 

Cette jeune pugiliste vient tout juste d’avoir ses 16 ans, le 17 juillet dernier. Je retrouve Océane, moins d’un an après l’épisode irlandais, la même jeune fille, toujours souriante, prévenante et attentive et qui promet beaucoup. L’adulte n’est plus très loin: elle a pris de la masse, de la densité corporelle sans perdre de son efficacité. 

Je rappelle que cette « guerrière pacifique » carbure à l’instinct et qu’elle étonne parfois par sa gestuelle lors de ses combats. En effet, elle recourt à des techniques et à des gestes qui sortent des routes bien tracées, prenant ainsi l’adversaire  au dépourvu.  Parmi les grandes qualités manifestées par notre adolescente sur le tatami, l’humilité et la modestie sont au menu. Mais tout à la fois, la bonté, la générosité, le discernement, l’empathie,  voire la compassion dans ses rapports avec ses pairs.

Parallèlement à sa double carrière, étudiante en 5e secondaire et athlète de haut niveau, Océane a travaillé cet été à titre de monitrice au camp des Z’Actifs. Depuis plusieurs années. elle donne aux jeunes Lavalois des cours de karaté et «... continuera à enseigner sa passion aux enfants de Sainte-Brigitte-de-Laval.»

Compétitions: elle y était... 

 

Le sixième championnat du  « prestigieux Québec Open », tenu au P.E.P.S. de l’Université Laval (28 et 29 avril 2017) est à souligner particulièrement. Ce championnat majeur en était à sa 37e édition et accueillait plus de 1 500 athlètes représentant une douzaine de pays. 

Océane y a combattu dans quatre catégories. Sonia, sa maman, a précisé «l’un des plus importants tournois au monde, cette compétition au Québec Open restera gravée à jamais dans le parcours d’Océane.»

En effet, c’est au Québec Open, devant 6  000 spectateurs, qu’elle a remporté la 1ère place dans la catégorie Naska Team Jr, une 2e place chez les 15-17 ans et deux 3e positions contre des compétitrices de haut calibre. Puis,  les 2 et 3 juin dernier, elle s’est rendue au New England Open à Manchester, New-Hampshire et y a obtenu  les  2e et 3e places pour différents combats.

Enfin, le 21 mai, elle a participé, à Ottawa, au  WKC Canada  où elle a remporté l’or en combat par points chez les filles de 15 -17 ans et est devenue, pour  la 2e année consécutive, championne canadienne dans sa catégorie.

Des entraîneurs de haut niveau 

 

Ces honneurs glanés ici et là depuis plusieurs années ne sont pas étrangers à la qualité et à la réputation des personnes qui entourent Océane pour la préparer à cette excellence : son professeur de karaté sensei David Boissinotte qui l’a accueillie dans son dojo tout comme l’aide inestimable de Claire Cocozza, co-propriétaire du dojo qu’elle dirige, ceinture noire souvent primée. Océane a aussi suivi des cours privés avec Samuel Gagnon, l’entraîneur du  très connu Georges Saint-Pierre qui participe à des combats extrêmes.

Championnat mondial 2017 à Orlando

 

Et maintenant, place au championnat mondial 2017 en Floride, à Orlando, du 4 au 10 novembre.  Océane y défendra son titre de championne mondiale gagné lors des Jeux mondiaux 2016 en Irlande. 

Période de financement

 

Mes interlocuteurs m’avisent qu’ils seront en période d’auto-financememt sur un modèle différent de celui de l’an dernier.  «Vous pouvez suivre Océane Côté sur sa page Facebook. Pour l’aider à atteindre ses objectifs, elle mènera une campagne de financement prochainement et elle demande votre aide. Via sa page, vous pourrez communiquer avec elle pour obtenir plus de renseignements sur cette opération de financement.»

Courriel:      soceane17@hotmail.com

Toute l’équipe du journal Le Lavalois souhaite une victoire mémorable à OCÉANE à Orlando, pour défendre son titre de championne mondiale. 

Nous publierons les résultats en décembre sur notre page Facebook et dans le journal Le Lavalois

Publicités