Journal le Lavalois

Acheter des aliments biologiques

Acheter des aliments biologiques

Paniers bio de SBDL

Les aliments biologiques sont de aliments sans pesticides, sans engrais chimiques, sans OGM, sans antibiotiques, sans hormones de croissance, sans irradiation, sans agents de conservation ou colorants chimiques. Trop beau pour être vrai ! 

Au Québec la loi est claire : pour vendre des produits qui portent la mention biologique, il faut avoir une certification biologique. Les exigences sont élaborées par les gouvernements et les certifications relèvent d’organismes indépendants.

Obligations des producteurs biologiques

 

Pour être certifié bio, il faut que les semences, le compost, le fumier et les aliments pour les animaux soient bio.

La production et la transformation d’aliments biologiques sont axées sur la protection de l’environnement, le maintien de la biodiversité, le respect des cycles naturels, l’utilisation de ressources renouvelables, le recyclage, l’amélioration de la qualité et de la fertilité des sols, le bien-être et la santé des animaux.

Comment être certains que ces exigences sont réellement respectées ? 

 

Les organismes de certification, comme Écocert et Québec Vrai font des vérifications sérieuses lors de visites annuelles ou surprises pour assurer le respect du cahier des normes. Ce dernier indique clairement ce qui peut être utilisé ou pas dans le mode de production et dans la transformation des aliments. 

Les inspections incluent la vérification des intrants utilisés, l’audit des systèmes de qualité et de traçabilité, l’examen des registres comptables et, le cas échéant, à des analyses physico-chimiques des produits finis. 

Ces organismes n’ont aucun intérêt à donner leur certification à rabais. Leur entreprise et leur emploi sont en jeux. De plus, ces organismes sont eux-mêmes supervisés par le ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Et les détaillants me direz-vous ? 

 

Ils ont la responsabilité de s’assurer que les aliments qui sont annoncés comme bio sur leurs tablettes le sont vraiment. 

La garantie du bio se fait de la terre aux tablettes des magasins car si des entreprises ou des consommateurs ont un doute sérieux sur la certification bio, ils peuvent porter plainte auprès du Conseil des applications réservées et des termes valorisants (CARTV) un organisme du gouvernement du Québec. Les contrevenants sont passibles d’amendes et de saisie.

Nous pouvons acheter leurs produits en toute confiance.

Liste des certifications reconnues au Québec

Publicités