Journal le Lavalois

Nos sentiers, notre fierté

Nos sentiers, notre fierté

Il existe beaucoup de sentiers de marche au Québec, au Canada et partout dans le monde et parmi ceux-là, il y a ceux de Sainte-Brigitte-de-Laval. Chaque année, je les emprunte et chaque fois je redécouvre notre beau coin de pays et l’apprécie encore davantage.   

Nous pouvons nous enorgueillir de la beauté de nos sentiers et nous n’avons rien à envier aux autres.  Nos forêts sont remplies d’arbres majestueux au vert feuillage, regorgeant de santé, de  rivières pleines d’énergie, de belvédères aménagés pour nous permettre d’apprécier le paysage qui s’étend jusqu’au fleuve Saint-Laurent par beau temps, de riches fougères, de végétation aux formes et couleurs variées, etc. Tout est là pour stimuler nos sens, améliorer notre condition physique et faire le bonheur des petits et des grands.

L’envergure 

Les marcheurs de tous les calibres peuvent trouver chaussure à leur pied sur le réseau de Sainte-Brigitte-de-Laval. La Montagne à deux têtes avec ses 7,5 kilomètres prend environ deux heures de marche. On peut poursuivre par le sentier de liaison qui nous mène au sentier le Montagnard, aller jusqu’à la croix  à Tremblay et revenir vers le parc Richelieu (trois heures et demie minimum).  

Le sentier le Montagnard communique également avec le Sentier du Moulin qui nous conduit jusqu’à Lac Beauport. Le réseau comporte donc suffisamment de kilomètres pour satisfaire les adeptes de courtes et longues randonnées. 

L’aménagement

Si les sentiers sont si beaux, c’est grâce au travail des bénévoles de notre organisme sans but lucratif, Action Sentier Lavalois.  Tous ces kilomètres de pistes demandent un entretien régulier important pour  enlever les arbres qui tombent, dévier les  chemins lorsque nécessaire, baliser, aménager des points de vue, bâtir des ponts, etc. En plus des efforts  physiques, il faut administrer, organiser, rechercher des fonds, etc.  Merci du fond du cœur.

  

Les propriétaires

Les propriétaires de terrain acceptent de partager leur patrimoine, de faire connaître la richesse de la flore et de la faune brigittoise, un geste d’une grande générosité. Heureusement, les adeptes de marche ont la grande décence de bien prendre soin de l’environnement. J’ai remarqué que pas un seul déchet n’avait été laissé en chemin contrairement aux bordures des rues de notre municipalité qui reçoivent quant à elles canettes de tous genres et autres détritus.  

Commentaire constructif

Une plus grande visibilité sur internet et sur le site de la municipalité présentant une carte des trois sentiers avec les distances et niveaux de difficulté contribuerait à une plus grande visibilité et une meilleure connaissance de ce magnifique réseau.

Publicités