Journal le Lavalois

L’hygiène du voyageur

L’hygiène du voyageur

J’aimerais vous faire part de quelques conseils pour partir en voyage en toute sécurité. Ça vous tente de faire un pacte de non-infection ? Pour commencer,  il serait important d’aller rencontrer un professionnel en santé-voyage qui vous prescrira la bonne médication et vous conseillera sur les vaccins nécessaires.  Il pourra également discuter avec vous des risques inhérents au pays que vous allez visiter. 

En voyageant, vous rencontrerez des conditions sanitaires et hygiéniques différentes des nôtres. Certaines précautions doivent être prises afin de passer un voyage merveilleux et surtout sécuritaire. Premièrement, préparez-vous une trousse à pharmacie de voyage. C’est très important. 

Trousse de pharmacie de voyage

  • Antidiarrhéique et réhydratant en cas de fortes diarrhées, antihistaminique (antiallergique) en cas de rhume, d’allergies ou de piqûres d’insectes; 
  • Laxatif en cas de constipation (oui oui, on peut constiper); 
  • Antiseptique en cas de coupures/égratignures superficielles; 
  • Acétaminophène (tylénol)/ibuprophène(advil) en cas de fièvre ou douleurs; 
  • Pansements (oui, il y en a dans les hôtels mais la barrière de la langue peut tout compliquer);
  • Antimoustiques : les maladies peuvent se transmettre par les piqûres d’insectes et elles sont fortement désagréables;
  • Crème solaire : de la 30 au moins et je vous dirais de la 50 et plus, le soleil est très fort et surtout différent d’ici; 
  • Préservatifs au besoin; 
  • Ciseaux, pinces à cils et thermomètre; 
  • Antibiotiques en cas d’infections urinaires, gynécologiques ou intestinales (prescrits par un professionnel en santé-voyage);
  • Vaccination nécessaire selon le pays à visiter. Celle-ci doit être faite quelques semaines avant le départ et parfois des rappels sont requis. 

Attention à l’eau

Dans les pays étrangers, surtout dans les Caraïbes et les environs, évitez de consommer l’eau du robinet. L’eau non potable est la première cause d’infections (choléra, hépatite A, la maladie du gros intestin : amibiases). Si vous n’avez pas la possibilité d’avoir des bouteilles d’eau potable, faites bouillir l’eau au moins 3 minutes). 

Attention à l’alimentation 

 

Dans les pays chauds, évitez les crudités. Mais si vous souhaitez en consommer, rincez-les avec de l’eau embouteillée ou bouillie. Pour les fruits, prenez ceux que l’on épluche. Pour poissons, viandes et crustacés,  mangez les bien cuits. Pour les boissons, optez pour des boissons qui sont faites avec de l’eau potable et surtout prenez des verres en plastique.

Les assurances

Procurez-vous une assurance voyage. Votre contrat doit garantir une aide médicale sur place, le rapatriement sanitaire et ne pas contenir de clauses restrictives vous concernant. Si vous avez besoin de contacter un médecin d’ici, demandez aux médecins de l’hôtel de le contacter pour éviter les frais de longue distance sur votre chambre d’hôtel. Ayez le numéro de téléphone avec vous pour faciliter les choses. Ce n’est pas très dispendieux les tarifs d'assurance voyage. 

J’espère que vous passerez un magnifique voyage. N’oubliez pas notre pacte de non-infection. C’est simple de préparer la trousse à pharmacie et surtout prendre rendez-vous avec un professionnel santé-voyage. Vous pouvez appeler la COOP SBDL, votre pharmacie, votre clinique médicale ou toute autre clinique santé-voyage trouvée sur Internet dans votre région. 

Maryline Beaudoin, infirmière clinicienne

Publicités