Journal le Lavalois

Retour à Compostelle

Retour à Compostelle

Me voici de retour sur  le chemin de Compostelle laissé en plan en mai dernier afin de répondre à ce besoin d'accomplissement qui ne cessait  de s'imposer à moi.  Seule cette fois, mon doux compagnon Marcel me manque et le défi s'accroît. La peur de perdre mon chemin me titille.

J'atterris à Toulouse, une ville sans grand intérêt à l'exception des balcons en fer forgé qui sauvent la mise.  L'odeur désagréable de la fumée de cigarettes s'infiltre souvent dans mes narines.  Le taux de fumeur me semble anormalement élevé. 

Une petite heure de TGV me permet d'atteindre Saint-Gaudens, une petite ville assez coquette.  Je me dirige immédiatement vers la boutique Orange pour faire l'achat d'une carte SIM afin d'avoir Internet et le téléphone partout.  C'est fou l'achalandage dans ces centres de service.  On m'inscrit sur une liste d'attente et je dois patienter une bonne heure. La conseillère qui me répond, me dit qu'elle ne peut me vendre une carte car je n'ai pas d'adresse en France.  J'insiste et réinsiste et elle finit par inscrire l'adresse de ma logeuse pour la nuit. Ouf! une bonne chose d'organisée.

Le manque de sommeil de ma nuit en avion a raison de mon énergie et dès 20 h 30  je suis au lit.

   

P.S. Au Gaudens (2e photo) c'était jour de marché.  Des petites tentes offraient une multitude de produits.  Toutes les rues étaient remplies.  

 

 

 

Publicités