Journal le Lavalois

Compostelle -Mauléon

Compostelle -Mauléon

J'accueille avec plaisir la petite randonnée de 17 km.  Mes pieds vont apprécier.

Je viens d'entrer dans la partie de la France appelée le pays Basque. Le nom des endroits et des rues ne ressemble en rien à du français. Plusieurs habitants parlent encore le basque plutôt que le français.

Sur la route c'est la valse des montées et des descentes. Un bon entraînement car je me dirige de plus en plus vers la montagne. Je dois me préparer car pour traverser en Espagne je dois atteindre 1400 mètres d'attitude.

La route passe par beaucoup de pâturages. Je dois ouvrir et fermer les portes afin de garder les troupeaux dans leur champ. J'ai même droit un concert de cloches à vache. De façon assez surprenante, c'est un divertissement musical assez agréable.

J'arrive tôt à Mauléon et je m'empresse d'aller au marché public pour acheter des produits locaux, un pâté de veau avec des légumes pour dîner et un plat de veau (Axoa - veau avec oignons, piments, poivrons, épices) pour le souper. Tout était absolument délicieux.

Je soupe avec deux Françaises (Nadine et Béatrice) qui suivent le même parcours que moi pour 4 jours.  S'ajoute un jeune couple de Polonais.  Me voici traductrice car les Françaises ne parlent pas anglais et les Polonais ne parlent pas français.  Qui l'eut cru?  Nous avons eu beaucoup de plaisir et je me surprends à aimer les gîtes.

   

Publicités